Soutenance de thèse de Cécile Ezvan : « Valeurs du travail et capacités relationnelles, Réflexion éthique et managériale à partir de la pensée de Martha C. Nussbaum »

Martha C. Nussbaum

 

Toute l’équipe de Crois-sens sera avec Cécile Ezvan (y compris en présentiel grâce à notre équipe à Lyon !) cette semaine pour ce grand événement qu’est sa soutenance de thèse ! Toutes nos félicitations pour être allée jusqu’au bout de ce travail très prenant et enrichissant !

Soutenance de thèse

 

Cécile Ezvan

Cécile Ezvan

a le plaisir de vous inviter à la soutenance de sa thèse de Philosophie :

Valeurs du travail et capacités relationnelles,

Réflexion éthique et managériale à partir de la pensée de Martha C. Nussbaum

 

Résumé de la thèse sur Martha C. Nussbaum

La présente thèse propose une réflexion sur les valeurs du travail à partir de l’œuvre de Martha C. Nussbaum, de sa conception des capacités, de la vie bonne et de la justice. Nous y définissions la valeur du travail en fonction de ses effets sur les capacités du travailleur et des autres partie-prenantes. Penser les valeurs du travail à partir des capacités relationnelles permet de rendre compte de dimensions essentielles que le travail permet de développer et que chaque être humain valorise : le respect de soi, la qualité des relations inter-personnelles ou les interactions positives avec le milieu naturel et culturel, de façon à préserver le bien vivre aujourd’hui et demain. Nous éclairons ainsi les enjeux et des finalités du bien vivre au travail, en s’appuyant sur une anthropologie et une éthique relationnelles inspirées d’Aristote et de Kant. Suivant cette approche, le travail s’inscrit aussi dans un cadre institutionnel qui vise à garantir à tous l’accès aux capacités, et en particulier à ceux qui en sont exclus. En contrepoint des approches purement instrumentales de la valeur du travail, d’inspiration utilitariste et néoclassique, cette conception des valeurs du travail est centrée ses finalités, en termes de fonctionnements humains et de vie bonne, à une échelle individuelle et collective. La portée pratique de cette recherche consiste à mettre en évidence les tensions dont le travail contemporain est l’objet et à proposer une démarche pour évaluer, de façon plus juste, les capacités des êtres humains qui y sont engagées. Elle ouvre ainsi la voie à une réflexion pour des acteurs économiques – équipes, entrepreneurs, investisseurs – qui souhaiteraient s’inspirer du cadre proposé pour faire évoluer leurs pratiques et leurs modèles économiques, en promouvant une économie qui serait davantage attentive à la qualité relationnelle entre les parties prenantes. Source : http://www.theses.fr/s171835

 

Jeudi 18 Octobre 2018 à 10h

A l’Université de Lyon,

Salle La Rotonde

Le jury est composé de :

Frédérique Alexandre-Bailly, Académie de Dijon

Solange Chavel, Université de Poitiers

Pierre-Yves Gomez, EM Lyon, Rapporteur

Thierry Ménissier, Université de Grenoble Alpes, Rapporteur

Jean-Philippe Pierron, Université Jean Moulin Lyon 3, Directeur de thèse

Cécile Renouard, Centre Sèvres et ESSEC, Directrice de thèse

Peter Wirtz, Université de Jean Moulin Lyon 3

La soutenance sera suivie d’un pot dans la salle de La Rotonde, à partir de 13h.

Université Jean Moulin Lyon 3 – 18, rue Chevreul, 69007 Lyon – Salle La Rotonde

Post scriptum 1 : La soutenance a bien eu lieu et tout s’est bien passé ! Félicitation !

Voici une photo de Dr Cécile Ezvan prise par Dr Camille Morel pendant la soutenance :

Dr Cécile Ezvan
Dr Cécile Ezvan

Post scriptum 2 :  Benjamin Desforges serait bien tenté par l’idée de se lancer dans une thèse ! Affaire à suivre…

Nussbaum

Martha C. Nussbaum

Références :

EZVAN Cécile, RENOUARD Cécile & LHUILLIER Hélène, « Measuring relational capabilities: a relational view of the firm », in A Relational Approach to Stakeholder Engagement: A research anthology. Edited by A. Lindgreen, F. Maon, J. Vanhamme, B. Palacios Florencio, C. Strong, and C. Vallaster, Ashgate, 2018, forthcoming.

EZVAN Cécile et MOREL Camille, « Évaluer la contribution des entreprises au bien vivre dans les territoires », crois-sens.org, 11 janvier 2019, http://crois-sens.org/2019/01/11/evaluer-entreprises-bien-vivre/

RENOUARD Cécile & EZVAN Cécile (2018). Corporate social responsibility towards human development: A capabilities framework. Business Ethics: A European Review_ 27 (2):144-155.

POULAIN Sebastien, « Capabilités de Amartya Sen : une source d’inspiration majeure pour Crois-sens », crois-sens.org, 7 novembre 2018, http://crois-sens.org/2018/11/07/capabilites-amartya-sen/

La co-innovation citoyenne et le bien vivre ensemble : les deux faces d’une grande ambition !

Séminaires SmartCitizens
Séminaire SmartCitizens 15 juin 2017

Qu’est-ce que bien-vivre ensemble ?

Continue reading « La co-innovation citoyenne et le bien vivre ensemble : les deux faces d’une grande ambition ! »