Premier atelier de la formation-action à Mirecourt

Participants de l’atelier 1 « Le sens avant l’action »

Vendredi 5 juin dernier, nous avons organisé à Mirecourt le premier
atelier de notre formation-action « Accélérer les transitions dans les
territoires »
. Parmi les participants, on retrouvait : un
nouvel élu et un membre de la collectivité, des représentants
associatifs locaux, le directeur d’une entreprise d’insertion, …
L’animation était assurée par le trio composé par Aurélie, notre
Entrepreneure du Bien-Vivre locale et heureuse de retrouver son
terrain d’action, Marc, en tant qu’animateur mais également acteur du
territoire, et Camille, chercheuse-(désormais)formatrice, heureuse de
traduire en actes concrets ses résultats de recherche et de les
partager surtout !

Cet atelier qui portait sur « Le sens avant l’action » a été l’occasion
de partager collectivement nos définitions du bien-vivre pour amorcer
une représentation partagée du bien-vivre à Mirecourt. Ensuite, nous
sommes revenus sur la manière dont émerge un débat public, pourquoi
cela peut faire émerger du conflit et comment considérer cela comme un
moteur de l’action collective. Cela a été l’occasion de présenter
l’outil qu’est la controverse territoriale.
L’après-midi a été dédié à un travail de « discernement » inspiré du
questionnaire de Bruno Latour qui a permis à chacun
d’identifier des menaces et des pistes d’action pour y répondre.
Les retours positifs et la prise de décision unanime de revenir pour
le prochain atelier se sont également traduits par l’idée de diffuser
les questionnaires à plus large échelle, notamment au café UtopiC.

Rendez-vous le 3 juillet pour l’atelier n°2 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *