Un atelier Crois/Sens sur le sens à donner aux données énergétiques au 37ème Congrès de la FNCCR

Le 37ème Congrès de la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies – FNCCR a eu lieu à Nice du 1er au 3 octobre 2019 avec pour intitulé « Solidarité sociale et territoriale : quelles réponses des services publics ? » dont voici le programme.

Crois/Sens y était représenté puisque Julien Robillard et moi-même (Anne Barbarin) y animions un atelier mercredi 2 à 14h15 pendant 45 minutes et intitulé « Donner du sens aux données énergétiques ».

Julien Robillard

Dans cet atelier, il s’agissait donc d’échanger sur le sens qui peut être apporté aux données énergétiques. Pour cela, nous nous sommes appuyés sur des cas concrets issues d’interviews que nous avons menées dans le cadre d’une mission pour GRDF (voir dans références ci-dessous) et sur nos expériences professionnelles dans le secteur de l’énergie.

Selon notre analyse, les données peuvent être utiles pour créer des liens et renforcer la chaine de valeur territoriale. En effet, si le sens qu’apportent les données dans le cadre d’un usage est une perception individuelle, il apparait, en revanche, que les données peuvent avoir un pouvoir de transformation très puissant lorsqu’elles sont utilisées pour créer des liens entre parties prenantes d’un même enjeu ou d’une même ressource. L’analyse des usages des données énergétiques fait ressortir ce point de façon très nette.

Grâce à notre méthode (voir dans références ci-dessous), on peut donc faire émerger et accélérer la création de ce lien pour transformer les offres de services au bénéfice de toutes les parties prenantes. Dans la photo ci-dessous, j’explique justement comment cette méthode peut aider à transformer les activités des organisations par la mise en capacité des parties prenantes :

Julien Robillard et Anne Barbarin

Pour conclure, le mieux est de laisser s’exprimer les acteurs: quelques synthèses de verbatim ci-dessous

Oui les données facilitent la confiance et la création de lien !

Anne Barbarin, DG de Crois/Sens

PS : Merci à la FNCCR de nous avoir permis de partager quelques éléments clés de notre vision et nos retours d’expériences.

Références :

Présentation de notre offre d’accompagnement : http://crois-sens.org/wp-content/uploads/2019/10/19-10-04-Présentation-Crois-Sens_générique_Web.pdf

BARBARIN Anne, « Donner du sens aux données énergétiques », crois-sens.org, 20 février 2019, http://crois-sens.org/2019/02/20/les-donnees-energetiques/

DESFORGES Marc, BARBARIN Anne, ROBILLARD Julien, « Une transition environnementale et sociale oui… mais collective ! », linkedin.com, 21 février 2019, https://www.linkedin.com/pulse/une-transition-environnementale-et-sociale-oui-mais-marc-desforges/  

BARBARIN Anne, « Crois-Sens expérimente le programme « Mon Pavillon et Moi » pour une massification de la demande en rénovation énergétique de maisons individuelles – Epinal (Vosges) », crois-sens.org, 28 septembre 2018, http://crois-sens.org/2018/09/28/crois-sens-experimente-le-programme-mon-pavillon-et-moi-pour-une-massification-de-la-demande-en-renovation-energetique-de-maisons-individuelles-epinal-vosges/

MOREL Camille, « Transition environnementale : quel rôle pour les citoyens ? », crois-sens.org, 7 décembre 2018, http://crois-sens.org/2018/12/07/transition-environnementale-citoyens/

« Présentation du projet « Mon Pavillon Et Moi » », http://crois-sens.org/wp-content/uploads/2017/06/A4-recto-verso-VF.pdf

« « Un très grand nombre de compétences qui sont assez rares aujourd’hui », Entrepreneurs.euses du bien-vivre épisode 4 par Jean-Yves Besombes »

« Un très grand nombre de compétences qui sont assez rares aujourd’hui »

compétences competences

A l’occasion du lancement de la 2ème saison de la formation « Entrepreneurs.euses du bien-vivre », nous avons souhaité réaliser une vidéo de présentation de ce nouveau métier et de la formation pour développer les compétences nécessaires.

Nous avons donc interrogé ceux qui ont mis en place cette formation et ceux, ou plutôt celles qui ont suivi cette formation pour leur demander ce qu’ils en pensent :

  • Episode 1 : « Pourquoi avoir voulu faire cette formation ? » C’est Aurélie Legrand, Entrepreneuse du bien-vivre à Mirecourt, qui a répondu à cette question.
  • Episode 2 : « Pourquoi avoir voulu créer une formation EBV ? » C’est Marc Desforges, Président de Crois/sens,
  • Episode 3 : « En quoi consiste la formation EBV ? » C’est Elodie Prouvost Dusart, Entrepreneuse du bien-vivre à Lille, qui a répondu à cette question.
  • Episode 4 : « Comment avez-vous mis en œuvre la formation EBV ? » C’est Jean-Yves Besombes, Associé de Crois/sens et Président de PRAGMA-TIC, qui a répondu à cette question.
  • Episode 5 : « Que vous a apporté cette formation EBV ? » C’est Virginie Desforges, Entrepreneuse du bien-vivre à Mirecourt, qui a répondu à cette question.
  • Episode 6 : « Quelles sont les missions d’un.e EBV, concrètement ? » C’est Sandrine Tobie, Entrepreneuse du bien-vivre à Lyon, qui a répondu à cette question.

Voici donc une présentation de la formation par Jean-Yves Besombes, Associé de Crois/sens et Président de PRAGMA-TIC :

Ça fait 20 ans que j’interviens comme coach, formateur et ingénieur pédagogique dans différent domaine comme le management et la conduite du changement.

Nous avons voulu créer cette formation car ce nouveau métier d’« entrepreneur du bien-vivre » mobilise un très grand nombre de compétences qui sont assez rares aujourd’hui.

Cela se traduit par différentes choses à faire pour ces entrepreneurs :

  • du diagnostic du territoire,
  • en passant par la mobilisation des acteurs,
  • jusqu’à l’accompagnement de projets émergents.

Et aujourd’hui, force est de constater qu’on ne dispose pas de formation qui intègre ces compétences. Ça se traduit pour nous par :

  • un parcours de formation très ambitieux,
  • ouvert à tous,
  • qui se déroule sur 6 mois,
  • avec 8 modules.

Dont l’ambition est de donner à ces entrepreneurs du bien-vivre les moyens de décupler leur efficacité sur leur territoire.

On peut voir l’une des actions réalisées par les Entrepreneuses du bien-vivre dans plusieurs articles :

Pour en savoir plus sur sa vision, lire cet interview :

« Le Bien-Vivre Maintenant comme opportunité pragmatique de développement pour les territoires et leurs acteurs : interview de Jean-Yves Besombes »

Voici aussi sa webconférence précisant la formation EBV avec Marc Desforges :

Marc Desforges a publié une tribune le 9 décembre 2018 sur le sujet intitulée : « Et si vous deveniez Entrepreneur·euse du bien-vivre ? » puis une webconférence à destination des entreprises. A ce sujet, 17 patrons des plus grandes entreprises françaises ont signé récemment un manifeste afin de promouvoir le « mécénat de compétences » qui permet de financer cette formation.

Voici la vidéo de l’interview réalisée par Gaspard Rolland :

Dr Sebastien Poulain

Chargé de recherche

Références :

« Une formation nouvelle au service du bien-vivre : les entrepreneurs.euses du bien-vivre ! », youtube.com, 19 décembre 2018, https://www.youtube.com/watch?v=cv8VrQKliFE&t=21s

BESOMBES Jean-Yves et DESFORGES Marc, « Une formation pour entreprendre en faveur du bien-vivre », linkedin.com, 30 janvier 2019, https://www.linkedin.com/pulse/une-formation-pour-entreprendre-en-faveur-du-marc-desforges/

CLERGEAU Christophe, DESFORGES Marc, EZVAN Cécile, GILLI Frédéric, MOREL Camille (Collectif SmartCitizens), « La co-innovation citoyenne et le bien vivre ensemble : les deux faces d’une grande ambition ! », crois-sens.org, 06/04/2018, http://crois-sens.org/2018/04/06/tribune-co-innovation/ et http://crois-sens.org/wp-content/uploads/2018/04/tribune-Care.pdf

BRENGUIER Agathe, « Le Festival Utopic & Co 2018 célèbre sur le bien-vivre sur le territoire de Mirecourt(-Dompaire) et ses alentours », crois-sens.org, 5 octobre 2018, http://crois-sens.org/2018/10/05/le-festival-utopic-co-2018-celebre-sur-le-bien-vivre-sur-le-territoire-de-mirecourt-dompaire-et-ses-alentours/

BRENGUIER Agathe et MOREL Camille, « Expérimentation innovante en matière de santé et nutrition à Mirecourt », bien-vivre-maintenant.fr, 19 novembre 2018, https://bien-vivre-maintenant.fr/territoires/grand-est/mirecourt/experimentation-innovante/

DESFORGES Marc, « Qui est l’Entrepreneur du bien-vivre? », crois-sens.org, 30/05/2018, http://crois-sens.org/2018/05/30/qui-est-lentrepreneur-du-bien-vivre/ et http://crois-sens.org/wp-content/uploads/2018/05/Tribune-Entrepreneur-du-Bien-Vivre.pdf

DESFORGES Marc, « Et si vous deveniez Entrepreneur·euse du bien-vivre ? », linkedin.com, 9 décembre 2018, https://www.linkedin.com/pulse/et-si-vous-deveniez-entrepreneureuse-du-bien-vivre-marc-desforges/

DESFORGES Virginie, « Le festival Utopic & Co : un an déjà depuis les festivités, mais que se trame-t-il depuis ? », bien-vivre-maintenant.fr, 15 juillet 2019, https://bien-vivre-maintenant.fr/blogsdefis/territoires/grand-est/le-festival-utopic-co-un-an-deja-depuis-les-festivites-mais-que-se-trame-t-il-depuis/   ‎

MOREL Camille, « Des réunions publiques pour préparer le festival Utopic & Co », bien-vivre-maintenant.fr, 2 novembre 2018, https://bien-vivre-maintenant.fr/non-classe/reunions-publiques-utopic/

POULAIN Sebastien, « Inform’action pour un Festival UtopiC », crois-sens.org, 27 novembre 2018, http://crois-sens.org/2018/11/27/informaction-pour-un-festival-utopic/

POULAIN Sebastien, « « Redonner du sens à ma carrière » : formation EBV épisode 1 par Aurélie Legrand », crois-sens.org, 16 janvier 2019, http://crois-sens.org/2019/01/16/redonner-du-sens-carriere-formation/

TOBIE Sandrine, « Utiliser des herbes aromatiques quotidiennement, un bénéfice pour votre santé ! », bien-vivre-maintenant.fr, 11 juillet 2019, https://bien-vivre-maintenant.fr/blogsdefis/territoires/grand-est/utiliser-des-herbes-aromatiques-quotidiennement-un-benefice-pour-votre-sante/

Philippe d’Iribarne : Construire des alliances inédites en prenant en compte la diversité des cultures

Philippe d’Iribarne : Construire des alliances inédites en prenant en compte la diversité des cultures

Philippe d’Iribarne

Au cours des diverses expérimentations de mobilisation des parties-prenantes des territoires, Crois/Sens s’est vu confronté à la problématique de valeurs, de cultures et d’organisations différentes, qui sont autant d’enjeux pour la création d’alliances inédites. Comment prendre en compte la diversité des cultures dans la création des alliances inédites sur les territoires ? Nous vous proposons un détour par le travail de Philipe d’Iribarne, directeur de recherche au CNRS, pour apporter des pistes de réponses.

Les travaux de P. d’Iribarne portent principalement sur l’enracinement social et culturel (notamment les cultures nationales) de la vie des entreprises et du fonctionnement des économies. Grâce à ses différents terrains d’études, il a cherché à comprendre la pluralité des cultures, leur insertion dans la mondialisation et leur rapport avec le management standardisé des grandes firmes multinationales. 

La théorie de Philippe d’Iribarne

Dans La logique de l’honneur (1989), Philipe d’Iribarne explicite les systèmes de représentation et les logiques propres à chaque société, intégrés par les femmes et les hommes. Cette étude permet ensuite d’adapter les pratiques de management aux particularités nationales. Il en résulte qu’il n’existe pas d’universel abstrait en management. Trois exemples sont donnés, et pour chaque culture nationale en découle un mode de gestion différent des entreprises :

  • La France est vue comme la patrie de l’honneur, des rangs, de l’opposition entre le noble et le vil, héritage du Moyen-Âge. Les notions d’ordres, de corps ou d’états fixent l’étendue des devoirs et des privilèges des individus. Ces derniers auront à cœur de remplir les responsabilités inhérentes à leur état, par « fierté de rang ». On parle plus récemment de « management implicite » français.

  • Les États-Unis, y compris hors des relations de marché, sont marqués par un principe d’égalité et le règne du contrat. La vie interne des entreprises présente donc des rapports inspirés par le modèle du contrat passé entre un fournisseur qui se doit d’être honnête et un client qui peut se permettre d’être exigeant. Ainsi, en entreprise, le « deal » est permanent avec la hiérarchie.

  • Au Pays-Bas, l’ajustement entre pairs ou entre supérieur et subordonné passe par le dialogue, l’argumentation et les données factuelles sont examinées avec attention et objectivité. Le pragmatisme sert la culture du dialogue (expliquer, écouter, discuter) qui permet souvent d’aboutir à un consensus en vue d’une coopération efficace. Chacun cherche un accord qu’il convient de respecter par la suite.

Dans l’ouvrage Cultures et Mondialisation, Gérer par-delà les frontières (1998), P. d’Iribarne avance que, si la mondialisation de l’économie est en marche, la diversité culturelle demeure. Ainsi, dans les entreprises multinationales, malgré la pression unificatrice des modèles réputés universels de management, les manières de s’organiser selon le pays d’observation restent très diverses. Les entreprises doivent développer de nouvelles compétences pour organiser les rencontres des cultures en leur sens. 

Lecture critique

Le travail de Philippe d’Iribarne permet ainsi d’aboutir à des conclusions pratiques sur la manière de penser l’interculturel, en mettant la priorité sur la façon dont les hommes travaillent et coopèrent. Selon lui, le contexte culturel est une réalité que les entreprises doivent prendre en considération, sans le subir. En effet, reconnaître l’importance de la tradition permet de mieux formuler les initiatives visant à réformer et à moderniser. 

Comment lire P. d’Iribarne en 2019 ? Plusieurs critiques de son travail ont été réalisées. En 2005, dans l’article La culture « nationale » n’est pas tout le social, Erhard Friedberg estime la dimension culturelle des organisations ne renvoie pas seulement au contexte national. On peut reconnaître l’encastrement culturel d’une organisation, ou de tout ordre local, et des conduites de ses ressortissants, sans vouloir y lire les illustrations d’une culture ou, pour citer P. d’Iribarne, d’un « contexte de sens » national, au risque de tomber dans un réductionnisme culturaliste. Erhard Friedberg conclue sur le fait que les organisations ne sont pas seulement encastrées dans une culture, elles sont elles-mêmes une culture, et productrice d’une culture.

Nous pouvons retenir ici que la création d’alliances inédites sur un même territoire implique de développer des compétences spécifiques afin de pouvoir co-développer des projets avec des organisations aux cultures différentes, issues de mécanismes sociologiques complexes.

Références sur Philippe d’Iribarne :

Iribarne (Philippe d’), – La logique de l’honneur. Paris, Le Seuil, 1989.

Iribarne (Philippe d’), (dir.). – Cultures et mondialisation. Gérer par-delà les frontières. Paris, Le Seuil, 1998.

Friedberg (Erhard), « La culture « nationale » n’est pas tout le social. Réponse à Philippe d’Iribarne », Revue française de sociologie, 2005/1 (Vol. 46), p. 177-193.

David Courpasson, Compte-rendu « Iribarne Philippe d’ (dir.), « Cultures et mondialisation. Gérer par-delà les frontières », Revue française de sociologie, année 2000, 41-3, pp. 562-564, https://www.persee.fr/doc/rfsoc_0035-2969_2000_num_41_3_5299

Références à d’autres articles de Crois/Sens sur des chercheurs.euses :

POULAIN Sebastien, « Michael Porter : Les clusters au service des territoires », crois-sens.org, 26 février 2019, http://crois-sens.org/2019/03/26/michael-porter-les-clusters-au-service-des-territoires/

POULAIN Sebastien, « Capabilités de Amartya Sen : une source d’inspiration majeure pour Crois-sens », crois-sens.org, 7 novembre 2018, http://crois-sens.org/2018/11/07/capabilites-amartya-sen/

Compte-rendu de la webconférence « Devenir entrepreneur du bien-vivre pour accompagner la transformation des territoires »

Compte-rendu de la webconférence « Devenir entrepreneur du bien-vivre pour accompagner la transformation des territoires »

Voici le compte-rendu de la webconférence devenir entrepreneur du bien-vivre pour accompagner la transformation des territoires qui a eu lieu le 31 janvier 2019 de 17h00 à 17h30 (un peu plus en fait !).

Dans un premier temps, Marc Desforges (Président de Crois/Sens) et Jean-Yves Besombes (Président de Pragma-tic et associé de Crois/Sens) se présentent et donnent les objectifs de la webconférence :

  • Aperçu du protocole d’animation des territoires
  • Un focus sur les entrepreneurs.ses du bien-vivre
  • La formation

Au bout de 4 minutes 28 secondes, ils lancent notre vidéo les entrepreneurs.ses du bien-vivre. Le son n’étant pas excellent, voici la vidéo elle-même :

Au bout de 10 minutes environ, Marc Desforges présente :

  • l’entreprise Crois/Sens,
  • ses origines (notamment intellectuelles)
  • son parcours
  • ses partis pris
  • sa méthode
  • ses outils (société de projet, mécénat de compétence)
  • notre définition du « bien vivre »
  • notre équipe et partenaire
  • notre protocole pour impliquer les citoyens et pour lever des capitaux
  • l’exemple de notre travail à Lille
  • les autres territoires sur lesquels nous travaillons

Au bout de 22 minutes 30 secondes, Jean-Yves Besombes présente :

  • Les étapes du travail des entrepreneurs.ses du bien vivre : cartographie, sensibiliser, l’aide au portage de projet…
  • Les objectifs de la formation
  • Les 8 modules de la formation
  • La chronologie des 8 modules
  • Les points forts de la formation

Au bout de 41 minutes et 10 secondes, Marc Desforges répond à des questions des participants sur :

  • Le passage à de nouveaux modèles économiques
  • Les premiers retours sur les premiers projets

Pour écouter toute la webconférence c’est ici :

<figure><iframe width= »560″ height= »315″ src= »https://www.youtube.com/embed/A2pY79ghW-o » allowfullscreen= » »></iframe></figure>

Nous avons déjà publié un article qui synthétise le contenu de ce qui a été dit lors de cette webconférence. Le voici.

Pour comprendre les origines de cette formation, lire l’interview de Jean-Yves Besombes ici qui est à l’origine du partenariat entre Crois/Sens et Pragma-tic ici.

Dr Sebastien Poulain

Chargé de recherche Crois/Sens

Références :

BESOMBES Jean-Yves et DESFORGES Marc, « Devenir entrepreneur du Bien-Vivre pour accompagner la transformation des territoires », lecampus.online, 1 février 2019, https://www.lecampus.online/replays/devenir-entrepreneur-du-bien-vivre-pour-accompagner-la-transformation-des-territoires republié sur Crois-sens.org http://crois-sens.org/2019/06/27/webconferences-sur-les-entrepreneurs-euses-du-bien-vivre-interview-de-marc-desforges-et-jean-yves-besombes/

POULAIN Sebastien, « Partenariat Pragma-tic et Crois/Sens : le « Mieux-faire | Mieux-être » au service du « Bien-Vivre Maintenant » », crois-sens.org, 20 juin 2019, http://crois-sens.org/2019/06/20/partenariat-pragma-tic-et-crois-sens/

POULAIN Sebastien, « Compte-rendu de la webconférence Smartcitizens « Pour une nouvelle capacité d’agir ensemble » », crois-sens.org, 17 juin 2019, http://crois-sens.org/2019/06/17/compte-rendu-de-la-webconference-smartcitizens-pour-une-nouvelle-capacite-dagir-ensemble/

BESOMBES Jean-Yves, « Le Bien-Vivre Maintenant comme opportunité pragmatique de développement pour les territoires et leurs acteurs : interview de Jean-Yves Besombes », crois-sens.org, 3 juin 2019, http://crois-sens.org/2019/06/03/le-bien-vivre-maintenant-comme-opportunite-pragmatique-de-developpement-pour-les-territoires-et-leurs-acteurs/

BESOMBES Jean-Yves et DESFORGES Marc, « Pour une nouvelle capacité d’agir territoriale… grâce aux salariés d’entreprises », linkedin.com, 23 avril 2019, https://www.linkedin.com/pulse/pour-une-nouvelle-capacité-dagir-territoriale-grâce-aux-desforges/

POULAIN Sebastien, « Compte-rendu de la webconférence Smartcitizens « Pour une nouvelle capacité d’agir ensemble » », crois-sens.org, 17 juin 2019, http://crois-sens.org/2019/06/17/compte-rendu-de-la-webconference-smartcitizens-pour-une-nouvelle-capacite-dagir-ensemble/

POULAIN Sebastien, « « Redonner du sens à ma carrière » : formation EBV épisode 1 par Aurélie Legrand », crois-sens.org, 16 janvier 2019, http://crois-sens.org/2019/01/16/redonner-du-sens-carriere-formation/

POULAIN Sebastien, « La demande citoyenne forte, fédératrice et mobilisatrice : formation EBV épisode 2 par Marc Desforges », crois-sens.org, 23 janvier 2019, http://crois-sens.org/2019/01/23/la-demande-citoyenne-forte/

POULAIN Sebastien, « « Une méthodologie efficace et des outils clé » : formation EBV épisode 3 par Elodie Prouvost Dusart », crois-sens.org, 26 février 2019, http://crois-sens.org/2019/02/26/une-methodologie-efficace-et-des-outils-cles-formation-ebv-episode-3-par-elodie-prouvost-dusart/

CitéoSquare : Crois/Sens ouvrira un nouveau tiers-lieu du bien-vivre à Nanterre

CitéoSquare : Crois/Sens ouvrira un nouveau tiers-lieu du bien-vivre à Nanterre

tiers-lieu

Crois/Sens est ravi de vous annoncer que nous faisons partie du groupement lauréat sur le site de l’hôpital Cash à Nanterre, au nord-ouest  du quartier des affaires de la Défense.  En effet la métropole vient d’attribuer ce lot à notre groupement ‘Nanterre Partagée’, dans le cadre de l’appel à projet Inventons la métropole du Grand Paris 2.
Nous allons pouvoir déployer notre tiers-lieu ‘CitéoSquare,’ dédié au bien-vivre sous ses différentes formes (bien se nourrir, bien se déplacer, bien se former/s’informer…) de 3 500 m2. Le bâtiment que nous partagerons avec notre associé Accueil Partenaires, une résidence Pauséôme ***, partenaire de toutes les mobilités) sera situé en face de l’avenue de la République. Nous proposerons une animation à travers des services innovants et accessibles aux futurs usagers du lieu et aux habitants du Petit Nanterre. Un.e entrepreneur.se du bien-vivre (EBV) formé.e par Crois/Sens (voir la présentation des EBV dans les références ci-dessous) à l’animation de territoire sensibilisera ainsi les habitants aux enjeux du bien-vivre, dès la phase de préfiguration du projet (avant le chantier immobilier). Les citoyens pourront alors exprimer leurs besoins et envies durant une première phase de mobilisation réalisée par notre EBV, qui ensuite contribuera à accompagner les projets aux côtés des citoyens, associations et start-up. A travers ce dispositif d’animation innovant nous avons l’ambition d’améliorer la santé globale des citoyens et la qualité du lien social.
Crois/Sens pourra donc contribuer à la démarche Hôpital Territoire Promoteurs de Santé. L’objectif poursuivi est de promouvoir un développement inclusif, durable et équitable en répondant notamment à trois déterminants identifiés par l’Agence Régionale de Santé :

· Le développement économique et social à travers des services de proximité du bien-vivre Citéo
· Les pratiques sociales et lieux de rencontre à travers le café participatif (CitéoMédia) et les services Citéo
·Les mobilités et la pratique de l’activité physique à travers le service CitéoForme ou CitéoMouv

Notre ambition s’inscrit dans celle plus large du projet d’aménagement ‘Nanterre partagée’ d’environ 32 000 m2 (dont 71% d’espaces paysagers et verts), qui est de créer un lieu unique qui mélange détente et travail, services et plaisirs, loisirs et flâneries, où les nouveaux habitants se mélangeront à ceux de l’ensemble de la Ville afin d’y accueillir les Franciliens. La programmation prévoit outre des habitats correspondant aux nouvelles manières d’habiter, une flânerie, des écoles, une animation autour d’espaces verts (fermes de Gally) et d’autres activités animées par des acteurs complémentaires de l’Economie Sociale et Solidaire (La ressourcerie Le Cercle, Ecodair…). Le groupement est porté par Icade Promotion, Novaxia, Crédit Agricole Immobilier sous le pilotage de l’AMO CDU Immo. Le projet devrait voir le jour à l’horizon 2024, dans l’attente du calendrier de libération du foncier.
Pour Crois/Sens ce succès fait donc de Nanterre / La Défense un territoire pionnier et stratégique. En effet nous avions annoncé en fin d’année dernière l’implantation d’un premier tiers-lieu ‘habité, citoyen et coopératif’ au sein d’une des Tours Nuages, à deux pas de la Défense, aux côtés de Cogedim (voir votre article ci-dessous). Par ailleurs nous poursuivons le déploiement de tiers-lieux ‘CitéoSquare’ à l’échelle nationale et de manière prioritaire à Lille, Grenoble, Mulhouse, Strasbourg et Lyon, où nous travaillons déjà sur des opportunités avancées.
Enfin cette concrétisation pérennise le métier principal de Crois/Sens, la mobilisation citoyenne et l’accélération de services du bien-vivre. Ce métier qu’opère l’entreprise dans le cadre de sociétés de co-développement en cours de montage, sous format de Sociétés Coopératives d’Intérêt Collectif (SCIC) sera bientôt développé dans un article spécifique.


Pour mieux nous connaître et notre tiers-lieu :
Présentation du tiers-lieu CitéoSquare en association avec Accueil Partenaires
http://crois-sens.org/wp-content/uploads/2019/06/CiteoSquare_et_Pauseome_190611.pdf et http://www.accueil-partenaires.fr/fr/conception-gestion-hoteliere/notre-offre-hoteliere 
DESFORGES Benjamin, « Crois/Sens fait partie du groupement lauréat du projet d’aménagement des Tours Aillaud à Nanterre La Défense », crois-sens.org, 30 octobre 2018, http://crois-sens.org/2018/10/30/crois-sens-fait-partie-du-groupement-laureat-du-projet-damenagement-des-tours-aillaud-a-nanterre-la-defense/
BESOMBES Jean-Yves et DESFORGES Marc, « Devenir entrepreneur du Bien-Vivre pour accompagner la transformation des territoires », lecampus.online, 1 février 2019, https://www.lecampus.online/replays/devenir-entrepreneur-du-bien-vivre-pour-accompagner-la-transformation-des-territoires
BESOMBES Jean-Yves, « Le Bien-Vivre Maintenant comme opportunité pragmatique de développement pour les territoires et leurs acteurs : interview de Jean-Yves Besombes », crois-sens.org, 3 juin 2019, http://crois-sens.org/2019/06/03/le-bien-vivre-maintenant-comme-opportunite-pragmatique-de-developpement-pour-les-territoires-et-leurs-acteurs/
 
Revue de presse pour en savoir plus à propos de « Nanterre Partagée » :
 
Inventons la métropole du Grand Paris 2: les 23 lauréats : https://drive.google.com/file/d/14CmWfHqS2b9mQ_qh0bFiMvRpSVovGNs9/view
 
La vidéo d’annonce des lauréats diffusée lors de la cérémonie https://www.youtube.com/watch?time_continue=537&v=8-4XqGV7tCU
http://vizea.fr/actualites/actus/970-vizea-inventera-la-metropole-du-grand-paris-a-argenteuil-corbeil-essonnes.html
 
https://www.ca-immobilier.fr/nous-connaitre/actualites/corporate/le-groupe/actualite-groupe/credit-agricole-immobilier-laureat-du-concours-inventons-la-metropole-du-grand-paris-2-pour-le-site-de-lhopital-de-nanterre
 
https://www.zonebourse.com/ICADE-5021/actualite/Icade-Credit-Agricole-Immobilier-Icade-mandataire-et-Novaxia-laureats-pour-le-site-de-l-hopita-28792360/
http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/grand-paris-une-gare-lisch-de-toute-beaute-20-06-2019-8099217.php
https://www.zonebourse.com/CREDIT-AGRICOLE-4735/actualite/Credit-Agricole-Credit-Agricole-Immobilier-Icade-et-Novaxia-laureats-pour-le-site-de-l-hopital-de-28792432/
https://www.lemoniteur.fr/photo/inventons-la-metropole-du-grand-paris-2-voici-les-23-projets.2042810/laureats-imgp2-site-du-parc-d-activites-economiques-des-berges-de-seine-a-argenteuil-val-d-oise.1
https://www.hospimedia.fr/actualite/chantiers/20190624-immobilier-l-hopital-de-nanterre-va-liberer-2

Compte-rendu de la webconférence Smartcitizens « Pour une nouvelle capacité d’agir ensemble »

« Pour une nouvelle capacité d’agir ensemble » : Compte-rendu de la webconférence Smartcitizens

Jeudi 16 mai 2019 à 17h00, Crois/Sens a organisé une webconférence Smartcitizens (voir les références ci-dessous pour en savoir plus sur ce séminaire) du cycle « Territoire innovant » intitulée « Pour une nouvelle capacité d’agir ensemble »

nouvelle capacité d'agir
En direct depuis le bureau de Jean-Yves !

La problématique générale de cette webconférence était de se demander comment inclure toutes les énergies d’un territoire « innovant » au profit du bien vivre de TOUS ! Cela peut en effet intéresser de nombreux acteurs :

  • acteurs de la formation et l’insertion professionnelle,
  • élus,
  • agents de collectivité en charge de l’ESS,
  • personnes intéressées par les nouvelles formes d’inclusion sur le territoire…

Marc Desforges animait la webconférence.

Marc Desforges

Il a d’abord présenté l’organisation de la webconférence, fait part de son parcours, de la création de Crois/Sens et expliqué l’objectif du cycle de webconférences « Territoire innovant ». Il a aussi parlé de notre guide Guide Smart Citizen pour un territoire d’innovation qui a enfin été publié : cliquer ici pour en savoir plus.

La webconférence s’est déroulé en 3 parties grâce à nos 3 invités.

1ère partie : « Remettre les populations vulnérables au cœur du Projet des Territoires »

avec pour participant Pierre Dusart qui est directeur de l’École de Production Automobile de Lens.

capacité d'agir

Marc Desforges a demandé à Pierre Dusart :

– s’il pouvait se présenter et son organisation.

– comment permet-elle aux citoyens les plus fragiles de développer des compétences.

– quels sont les difficultés rencontrées et comment trouver des solutions

2ème partie : « Acquérir et partager de nouvelles compétences pour faire territoire »

Avec pour participant Jean-Yves Besombes, Président-fondateur de Pragma-tic et associé de Crois/Sens

développement

Marc Desforges a demandé à Jean-Yves Besombes :

– pourquoi avoir voulu créer une nouvelle formation

– quelles sont les compétences nécessaires pour de la co-innovation

– en quoi ça participe à la co-innovation dans les territoires

3ème partie : « Redéfinir les rôles des élus dans les politiques publiques »

Avec pour participante Nathalie Babouhot qui était adjointe au sein de la ville de Mirecourt en charge de la culture et du tourisme avant que cette compétence soit transférée au sein de la Communauté de communes de Mirecourt-Dompaire, Vice-Présidente, déléguée aux Collèges et à l’Éducation, Membre de droit (VP déléguée) de la Commission Attractivité et initiatives associatives au Conseil Départemental des Vosges

Marc Desforges a demandé à Nathalie Babouhot :

– de présenter son parcours d’élu et son travail

– son vécu des nouvelles formes de coopération

– comment des sociétés de co-développement peuvent faire leur apparition et se développer

– comment évaluer les projets avec des grilles d’évaluation communes

capacité d'agir

Mais qu’ont-ils répondu à ces questions ? Hé bien il faut regarder la vidéo ci-dessous !

Pierre Dusart intervient au bout de 10 minutes environ.

Jean-Yves Besombes intervient au bout de 20 minutes environ.

Nathalie Babouhot intervient au bout de 30 minutes environ.

Dr Sebastien Poulain

Chargé de recherche Crois/Sens

Références :

École de Production Automobile de Lens : https://www.ecoles-de-production.com/ecoles/ecole-de-production-epal/

BESOMBES Jean-Yves et DESFORGES Marc, « Pour une nouvelle capacité d’agir territoriale… grâce aux salariés d’entreprises », linkedin.com, 23 avril 2019, https://www.linkedin.com/pulse/pour-une-nouvelle-capacité-dagir-territoriale-grâce-aux-desforges/

BESOMBES Jean-Yves, DESFORGES Marc, BABOUHOT Nathalie, DUSART Pierre, Webconférence CFP Talent, cycle « Territoire innovant » du collectif Smart Citizen, « Pour une nouvelle capacité d’agir ensemble », 16 mai 2019, https://youtu.be/FKq9GZsBn3g

POULAIN Sebastien, « Le Guide Smart Citizen pour un territoire d’innovation enfin publié ! », crois-sens.org, 16 mai 2019, http://crois-sens.org/2019/05/16/le-guide-smart-citizen-pour-un-territoire-dinnovation-enfin-publie/

COURPASSON David et MOREL Camille, « Etudier la coopération renforcée : compte-rendu du séminaire du 13 Juin 2017 du Collectif SmartCitizens », crois-sens.org, 23 octobre 2018, http://crois-sens.org/2018/10/23/etudier-la-cooperation-renforcee-par-camille-morel-et-david-courpasson/

POULAIN Sebastien, « Introduction au séminaire SmartCitizens », crois-sens.org, 13 septembre 2018, http://crois-sens.org/2018/09/13/introduction-au-seminaire-smartcitizens/

CLERGEAU Christophe, DESFORGES Marc, EZVAN Cécile, GILLI Frédéric, MOREL Camille (Collectif SmartCitizens), « La co-innovation citoyenne et le bien vivre ensemble : les deux faces d’une grande ambition ! », crois-sens.org, 06/04/2018, http://crois-sens.org/2018/04/06/tribune-co-innovation/ et http://crois-sens.org/wp-content/uploads/2018/04/tribune-Care.pdf

LENOT Olivier, DESFORGES Marc et GILLI Frédéric, « Interprétation de l’AMI « Territoires d’Innovation de Grande Ambition » (TIGA) », séminaire SmartCitizens du 15 juin 2017 https://youtu.be/23PP2ICEcj4

DESFORGES Marc, « Introduction du séminaire SmartCitizens du 15 juin 2017 », Chaine YouTube Crois-sens, https://youtu.be/fE_zQRPNIEs

DESFORGES Marc, « Conclusion du séminaire SmartCitizens du 15 juin 2017 », Chaine YouTube Crois-sens, https://youtu.be/E5_-ac8_YP0

CLERGEAU Christophe, DESFORGES Marc et GILLI Fréderic (Collectif Smartcitizens), Tribune « Pour un droit à la co-innovation », crois-sens.org, 17/05/2017, http://crois-sens.org/2018/09/17/le-collectif-smartcitizens-pour-un-droit-a-la-co-innovation/ et http://crois-sens.org/wp-content/uploads/2018/09/Tribune-collectif-Smartcitizens-Pour-un-droit-à-la-co-innovation-mai-2017.pdf

Le Bien-Vivre Maintenant comme opportunité pragmatique de développement pour les territoires et leurs acteurs : interview de Jean-Yves Besombes

“Le Bien-Vivre Maintenant, tel que nous l’entendons, n’est pas une pétition de principe mais une opportunité pragmatique de développement pour les territoires et leurs acteurs

développement

Comment a commencé votre histoire ?

Je suis Jean-Yves Besombes, l’un des associés de Crois/Sens.
Cela fait près de 20 ans que j’accompagne des entreprises dans le développement des compétences de leurs collaborateurs, à la fois comme formateur, consultant et coach. Alors que la finalité de ces actions d’accompagnement vise le plus souvent une performance accrue, il m’est apparu que les bénéficiaires faisaient de plus en plus état d’un manque quant au sens donné à l’action, quand ce n’était pas l’expression d’un conflit entre leurs valeurs personnelles et celles de leur entreprise.

Cela m’a conduit à développer une réflexion sur la façon de concilier le « mieux-faire » avec le « mieux-être », la mise en œuvre d’une pédagogie et de processus d’accompagnement permettant un meilleur alignement de chacun.

Quels en ont été les faits marquants ?

Après 18 ans passés dans un cabinet de consultants parisiens, j’ai créé en 2014 Pragma-tic, dont le slogan est « Mieux-faire | Mieux-être ».
Les hasards de la vie m’ont fait rencontrer Crois/Sens en 2017. Il nous est apparu qu’il y avait entre nos deux projets de nombreuses convergences et synergies, avec pour moi la perspective de pouvoir toucher un public beaucoup plus large que celui des entreprises. Cela a débouché sur une prise de participation de Pragma-tic dans Crois/Sens et l’établissement d’un partenariat stratégique dans lequel Pragma-tic met à disposition ses ressources et son expertise en matière de développement de compétences.

Vos convictions en lien avec votre projet ?

Le Bien-Vivre Maintenant, que défend Crois-Sens, représente un enjeu majeur pour les territoires et leurs acteurs : il s’agit de donner du sens, de remettre les acteurs en capacité d’agir et de les accompagner dans l’invention d’un mode de fonctionnement plus orienté vers le collectif et la co-construction, tout cela dans la perspective d’un monde meilleur !

Quel est votre projet et la valeur qu’il apporte à votre communauté?

A mon niveau, il s’agit d’aider à recruter et former les chevilles ouvrières de ce projet que nous appelons les Entrepreneurs du bien-vivre, qui sont aussi des professionnels de la conduite du changement.
Cela débouche sur la construction d’un parcours de formation certifiant qui doit nous permettre de forger les nouvelles compétences dont les territoires ont besoin en répondant à des questions aussi diverses que :

  • Comment comprendre le territoire ?
  • Comment créer des alliances inédites, porteuses de sens, dans le territoire ?
  • Comment sensibiliser les acteurs locaux au bien-vivre et les impliquer ?
  • Comment faire émerger les problématiques qui comptent pour le territoire ?
  • Comment inventer les start-ups du bien-vivre et accompagner les porteurs de projet ?

C’est à toutes ces questions que nous nous attelons à répondre.

Pourriez-vous expliquer votre objectif avec Le Campus ?

Avant tout, je pense qu’il est important de partager notre vision du Bien-vivre, ainsi que les modes d’action qui permettent de tendre vers cette finalité.
Par ailleurs, c’est aussi l’occasion de créer une communauté qui partage nos valeurs et le sens que nous donnons à l’action.
Au-delà, c’est aussi l’occasion d’identifier des partenaires potentiels, des porteurs de projet, et de créer les alliances inédites qui nous sont chères !

Qu’avez-vous envie de transmettre comme message aux dirigeants qui vont vous écouter via Le Campus ?

Le Bien-Vivre Maintenant, tel que nous l’entendons, n’est pas une pétition de principe mais une opportunité pragmatique de développement pour les territoires et leurs acteurs (collectivités, citoyens, entreprises, acteurs de l’ESS). Autant par le sens qu’il poursuit que par la création de valeur qu’il laisse entrevoir, il représente une chance de concevoir autrement (mais de manière très pratique et économiquement responsable) le développement, en sortant des impasses que nos stéréotypes liés au concept de croissance nous ont amenés à répéter toutes ces dernières années. En résumé, une chance à saisir !

Comment a commencé votre histoire?

Je suis Jean-Yves Besombes, l’un des associés de Crois/Sens.
Cela fait près de 20 ans que j’accompagne des entreprises dans le développement des compétences de leurs collaborateurs, à la fois comme formateur, consultant et coach. Alors que la finalité de ces actions d’accompagnement vise le plus souvent une performance accrue, il m’est apparu que les bénéficiaires faisaient de plus en plus état d’un manque quant au sens donné à l’action, quand ce n’était pas l’expression d’un conflit entre leurs valeurs personnelles et celles de leur entreprise.

Cela m’a conduit à développer une réflexion sur la façon de concilier le « mieux-faire » avec le « mieux-être », la mise en œuvre d’une pédagogie et de processus d’accompagnement permettant un meilleur alignement de chacun.

Quels en ont été les faits marquants?

Après 18 ans passés dans un cabinet de consultants parisiens, j’ai créé en 2014 Pragma-tic, dont le slogan est « Mieux-faire | Mieux-être ».
Les hasards de la vie m’ont fait rencontrer Crois/Sens en 2017. Il nous est apparu qu’il y avait entre nos deux projets de nombreuses convergences et synergies, avec pour moi la perspective de pouvoir toucher un public beaucoup plus large que celui des entreprises. Cela a débouché sur une prise de participation de Pragma-tic dans Crois/Sens et l’établissement d’un partenariat stratégique dans lequel Pragma-tic met à disposition ses ressources et son expertise en matière de développement de compétences.

Vos convictions en lien avec votre projet?

Le Bien-Vivre Maintenant, que défend Crois-Sens, représente un enjeu majeur pour les territoires et leurs acteurs : il s’agit de donner du sens, de remettre les acteurs en capacité d’agir et de les accompagner dans l’invention d’un mode de fonctionnement plus orienté vers le collectif et la co-construction, tout cela dans la perspective d’un monde meilleur !

Quel est votre projet et la valeur qu’il apporte à votre communauté?

A mon niveau, il s’agit d’aider à recruter et former les chevilles ouvrières de ce projet que nous appelons les Entrepreneurs du bien-vivre, qui sont aussi des professionnels de la conduite du changement.
Cela débouche sur la construction d’un parcours de formation certifiant qui doit nous permettre de forger les nouvelles compétences dont les territoires ont besoin en répondant à des questions aussi diverses que :

  • Comment comprendre le territoire ?
  • Comment créer des alliances inédites, porteuses de sens, dans le territoire ?
  • Comment sensibiliser les acteurs locaux au bien-vivre et les impliquer ?
  • Comment faire émerger les problématiques qui comptent pour le territoire ?
  • Comment inventer les start-ups du bien-vivre et accompagner les porteurs de projet ?

C’est à toutes ces questions que nous nous attelons à répondre.

Pourriez vous expliquer votre objectif avec Le Campus?

Avant tout, je pense qu’il est important de partager notre vision du Bien-vivre, ainsi que les modes d’action qui permettent de tendre vers cette finalité.
Par ailleurs, c’est aussi l’occasion de créer une communauté qui partage nos valeurs et le sens que nous donnons à l’action.
Au-delà, c’est aussi l’occasion d’identifier des partenaires potentiels, des porteurs de projet, et de créer les alliances inédites qui nous sont chères !

Qu’avez vous envie de transmettre comme message aux dirigeants qui vont vous écouter via Le Campus?

Le Bien-Vivre Maintenant, tel que nous l’entendons, n’est pas une pétition de principe mais une opportunité pragmatique de développement pour les territoires et leurs acteurs (collectivités, citoyens, entreprises, acteurs de l’ESS). Autant par le sens qu’il poursuit que par la création de valeur qu’il laisse entrevoir, il représente une chance de concevoir autrement (mais de manière très pratique et économiquement responsable) le développement, en sortant des impasses que nos stéréotypes liés au concept de croissance nous ont amenés à répéter toutes ces dernières années. En résumé, une chance à saisir !

Références :

Interview de Jean-Yves par Pascal Faucon sur la plate-forme Le Campus : https://www.lecampus.online/conferenciers/jean-yves-besombes

Présentation du partenariat stratégique entre Crois/Sens et Pragma-tic : http://www.pragma-tic.com/etablissement-dun-partenariat-strategique-avec-crois-sens/

POULAIN Sebastien, « Le Guide Smart Citizen pour un territoire d’innovation enfin publié ! », crois-sens.org, 16 mai 2019, http://crois-sens.org/2019/05/16/le-guide-smart-citizen-pour-un-territoire-dinnovation-enfin-publie/

BESOMBES Jean-Yves et DESFORGES Marc, « Devenir entrepreneur du Bien-Vivre pour accompagner la transformation des territoires », lecampus.online, 1 février 2019, https://www.lecampus.online/replays/devenir-entrepreneur-du-bien-vivre-pour-accompagner-la-transformation-des-territoires

BESOMBES Jean-Yves et DESFORGES Marc, « Une formation pour entreprendre en faveur du bien-vivre », linkedin.com, 30 janvier 2019, https://www.linkedin.com/pulse/une-formation-pour-entreprendre-en-faveur-du-marc-desforges/

POULAIN Sebastien, « « Une méthodologie efficace et des outils clé » : formation EBV épisode 3 par Elodie Prouvost Dusart », crois-sens.org, 26 février 2019, http://crois-sens.org/2019/02/26/une-methodologie-efficace-et-des-outils-cles-formation-ebv-episode-3-par-elodie-prouvost-dusart/

POULAIN Sebastien, « La demande citoyenne forte, fédératrice et mobilisatrice : formation EBV épisode 2 par Marc Desforges », crois-sens.org, 23 janvier 2019, http://crois-sens.org/2019/01/23/la-demande-citoyenne-forte/

POULAIN Sebastien, « « Redonner du sens à ma carrière » : formation EBV épisode 1 par Aurélie Legrand », crois-sens.org, 16 janvier 2019, http://crois-sens.org/2019/01/16/redonner-du-sens-carriere-formation/

Le Guide Smart Citizen pour un territoire d’innovation enfin publié !

Guide Smart Citizen pour un territoire d’innovation !!!

SmartCitizen
Séminaire SmartCitizens 15 juin 2017

Depuis notre séminaire Smart citizen, dont vous trouverez des résumés dans les référence ci-dessous, nous avons réfléchi, travaillé, collaboré, interrogé… pour créer notre guide idéal pour changer la vie des territoires. Nous l’avons appelé « Guide Smart Citizen pour un territoire d’innovation ».

Voici un extrait de son sommaire :

Introduction : Face à des défis globaux qui semblent insurmontables, des initiatives locales pour retrouver une capacité d’agir

I.          Notre mode d’action : apporter du « Bien Vivre » dans les territoires

II.        Des propositions concrètes pour construire ensemble un territoire plus innovant

1.         Le sens au cœur de l’action

2.         L’expérimentation des propositions pour se mobiliser collectivement

3.         La valorisation du pouvoir d’agir de l’ensemble des acteurs du territoire

4.         Des méthodes de co-innovation renouvelées

5.         Des financeurs mieux intégrés dans le système de co-innovation

III.       Les apports de Crois/Sens

Conclusion


Pour accéder à ce guide gratuitement, il suffit d’écrire à info@crois-sens.org

Nous attendons vos réactions pour pouvoir l’améliorer et écrire d’autres versions car la société évolue en permanence, il faut donc évoluer avec elle !

Au plaisir donc !

L’équipe Crois/Sens.org

Plus d’infos sur le premier cycle de conférence Smartcitizen :

COURPASSON David et MOREL Camille, « Etudier la coopération renforcée : compte-rendu du séminaire du 13 Juin 2017 du Collectif SmartCitizens », crois-sens.org, 23 octobre 2018, http://crois-sens.org/2018/10/23/etudier-la-cooperation-renforcee-par-camille-morel-et-david-courpasson/

POULAIN Sebastien, « Introduction au séminaire SmartCitizens », crois-sens.org, 13 septembre 2018, http://crois-sens.org/2018/09/13/introduction-au-seminaire-smartcitizens/

CLERGEAU Christophe, DESFORGES Marc, EZVAN Cécile, GILLI Frédéric, MOREL Camille (Collectif SmartCitizens), « La co-innovation citoyenne et le bien vivre ensemble : les deux faces d’une grande ambition ! », crois-sens.org, 06/04/2018, http://crois-sens.org/2018/04/06/tribune-co-innovation/ et http://crois-sens.org/wp-content/uploads/2018/04/tribune-Care.pdf

LENOT Olivier, DESFORGES Marc et GILLI Frédéric, « Interprétation de l’AMI « Territoires d’Innovation de Grande Ambition » (TIGA) », séminaire SmartCitizens du 15 juin 2017 https://youtu.be/23PP2ICEcj4

DESFORGES Marc, « Introduction du séminaire SmartCitizens du 15 juin 2017 », Chaine YouTube Crois-sens, https://youtu.be/fE_zQRPNIEs

DESFORGES Marc, « Conclusion du séminaire SmartCitizens du 15 juin 2017 », Chaine YouTube Crois-sens, https://youtu.be/E5_-ac8_YP0

CLERGEAU Christophe, DESFORGES Marc et GILLI Fréderic (Collectif Smartcitizens), Tribune « Pour un droit à la co-innovation », crois-sens.org, 17/05/2017, http://crois-sens.org/2018/09/17/le-collectif-smartcitizens-pour-un-droit-a-la-co-innovation/ et http://crois-sens.org/wp-content/uploads/2018/09/Tribune-collectif-Smartcitizens-Pour-un-droit-à-la-co-innovation-mai-2017.pdf

Crowdfunding pour la première holding citoyenne !

Crowdfunding

Attention Crowdfunding !!!!!

Crois-Sens est une Jeune Entreprise Innovante, forte de 30 ans d’expériences dans le développement économique territorial. Sa vocation est de faire émerger des projets autour du bien-vivre (alimentation, santé, mobilité…).

Dans cet objectif, Crois/Sens mobilise activement les acteurs publics, privés via 5 premières sociétés de co-développement (probablement Lille, Mulhouse /Strasbourg, Grenoble…) POUR et AVEC les citoyens de chacun de ces territoires.

Jusqu’à maintenant, grâce à l’activité de conseil et au Crédit Impôt Recherche (près de 300k€/an), nous avons largement autofinancé nos innovations et formé une équipe de 11 personnes désormais opérationnelle.

Aujourd’hui nous avons les 3 clefs du succés :

  •  La possibilité de débloquer 5M€ dans 5 Territoires  soit 25 M€ suivant des modalités encore à l’étude avec notre partenaire France Active, leader du financement d’entreprises solidaires (ex : Nord Actif finance 1.000 projets par an).
  •  3 premiers Territoires prêts à participer à une société de co-développement qui assureront notre rentabilité.
  •  3 activités déjà modélisées et valorisables d’ici la fin de l’année pour renforcer nos fonds propres.

Afin d’accompagner la croissance de la société et nos nombreux axes de développement, nous avons décidé de lancer une levée de fonds (Crowdfunding) sur une courte période, en 28 jours. Nous utilisons la plateforme Ayomi en ouvrant son capital à hauteur de 150 000€.

Vous pouvez vous rendre sur la page projet pour y trouver une description plus détaillée et les documents officiels : CROIS/SENS.ORG

Dr Sebastien Poulain

Chargé de recherche Crois/Sens

Post Scriptum après cette introduction au crowdfunding : Quelques exemples d’articles pour mieux nous connaître :

BESOMBES Jean-Yves et DESFORGES Marc, « Pour une nouvelle capacité d’agir territoriale… grâce aux salariés d’entreprises », linkedin.com, 23 avril 2019, https://www.linkedin.com/pulse/pour-une-nouvelle-capacité-dagir-territoriale-grâce-aux-desforges/

BRENGUIER Agathe, « Naissance d’un nouveau PTCE dans les Vosges ? », crois-sens.org, 19 mars 2019, http://crois-sens.org/2019/03/19/naissance-dun-nouveau-ptce-dans-les-vosges/

POULAIN Sebastien, « Michael Porter : Les clusters au service des territoires », crois-sens.org, 26 février 2019, http://crois-sens.org/2019/03/26/michael-porter-les-clusters-au-service-des-territoires/

BARBARIN Anne, « Donner du sens aux données énergétiques », crois-sens.org, 20 février 2019, http://crois-sens.org/2019/02/20/les-donnees-energetiques/

EZVAN Cécile et MOREL Camille, « Évaluer la contribution des entreprises au bien vivre dans les territoires », crois-sens.org, 11 janvier 2019, http://crois-sens.org/2019/01/11/evaluer-entreprises-bien-vivre/

Idées de bonne année en Crois-sens !

Idées de bonne année en Crois-sens !

Idées

En cette journée de « Nuit des idées » (voir ci-dessous), il est temps de souhaiter la bonne année !

Pour cette année, nous promettons des idées en pagaille, mais aussi des partenariats et collaborations (avec des entrepreneurs.euses, chercheurs.euses, collectivités territoriales, ESS…), des webconférences, ateliers, des séminaires, des plateformes (réseaux sociaux Facebook, LinkedIn, YouTube, site internet, plateforme Bien-vivre Maintenant)…

Les idéaux ne tarderont pas à se matérialiser et ne resteront pas dans la nuit !

Voici notre dernière tribune :

https://www.linkedin.com/pulse/une-formation-pour-entreprendre-en-faveur-du-marc-desforges/

Nous allons en parler ce soir à 17h ici (Il faut s’inscrire !) :

https://www.lecampus.online/conferences/devenir-entrepreneur-du-bien-vivre-pour-accompagner-la-transformation-des-territoires

Bonne Année !!!!

Anne Barbarin, Jean-Yves Besombes, Agathe Brenguier, David Courpasson, Benjamin Desforges, Marc Desforges, Virginie Desforges, Cécile Ezvan, Aurélie Legrand, Camille Morel, Sebastien Poulain, Elodie Prouvost Dusart, Sandrine Tobie, Anne Vicente

Référence :

La nuit des idées : https://www.lanuitdesidees.com/fr/

BESOMBES Jean-Yves et DESFORGES Marc, « Une formation pour entreprendre en faveur du bien-vivre », linkedin.com, 30 janvier 2019, https://www.linkedin.com/pulse/une-formation-pour-entreprendre-en-faveur-du-marc-desforges/